Comment faire une campagne emailing réussie

Outil indispensable du web marketing, la campagne emailing reste souvent en deçà de l’investissement stratégique qu’elle mérite. Plus qu’un simple email envoyé à une liste de contacts, elle procède d’un positionnement pertinent par rapport à sa cible tout en misant sur un contenu éditorial à fort pouvoir d’attraction. Objectifs clairement définis et feuille de route parfaitement établie assurent un taux d’engagement maximal des internautes.

Pourquoi se lancer dans une campagne emailing

Lancer un produit, conseiller une tendance, informer de promotions, inviter à une vente privée, les raisons de communiquer avec votre clientèle sont nombreuses. Mais le chemin le plus court passe forcément par l’emailing. À l’heure de la révolution numérique, il constitue le meilleur moyen pour atteindre vos objectifs. Côté performance, les opportunités qu’il ouvre sont immenses. Avant de comprendre comment faire un mailing, 3 chiffres clés expliquent pourquoi.

  • 22,7 millions de Français se connectent quotidiennement à leur boîte mail (2019, Médiamétrie)
  • 52% d’internautes estiment l’email comme le meilleur canal pour interagir avec les marques en B to C (2017, SNCD)
  • 48% des professionnels ont acheté suite à la réception d’un email en B to B (2018, SNCD)

Avec un tel potentiel d’impact, l’emailing mérite de s’inscrire dans une stratégie concluante.

Comment faire une campagne emailing : la feuille de route

Les étapes qui définissent comment faire une campagne emailing efficace s’articulent autour de trois opérations structurantes : ciblage, design, évaluation.

Comment faire un mailing : le ciblage

Garant de la performance de votre campagne, le ciblage permet une adéquation entre les objectifs poursuivis et les messages diffusés. Pour être efficace, le mailing se doit d’être pertinent. Le lancement d’une collection streetwear intéresse les adolescents urbains, alors que la promotion d’un voyage chic les cadres établis. Pas question d’envoyer des mails tous azimuts. Plus votre base de données sera qualifiée, plus il sera possible de segmenter la cible. Sur la question de savoir comment faire une campagne emailing efficace, la première étape met les destinataires au coeur de l’opération.

Comment faire un mailing : le design

Dans le sillage de la première étape, le design vient prêter main forte. Côté conception éditoriale, il s’agit de trouver le ton juste et le graphisme adapté. D’une part, savoir capter l’attention conditionne la bonne réception du message. D’autre part, le contenu créatif du mail franchit plus facilement la barrière du spam. Selon les objectifs, les uns choisiront l’humour d’un angle décalé, les autres le sérieux d’un angle institutionnel. Mais au-delà du registre choisi, la question de savoir comment faire un mailing passe par des éléments de contenu incontournables.

  • Expéditeur du mail nommé
  • Objet clairement défini
  • Première ligne du mail percutante
  • Bouton call to action lié à la landing page

Comment faire un mailing : l’évaluation

Une fois défini comment faire une campagne emailing, la question de l’évaluation permet de mesurer son efficacité. L’examen des différents taux de performances évalue non seulement le retour sur investissement mais détermine comment faire son mailing dans une prochaine opération.

  • Taux d’ouverture renseignant sur l’attractivité de la marque
  • Taux de clics informant sur votre faculté à convaincre
  • Taux de réactivité mesurant la pertinence de votre campagne

Quand lancer sa campagne emailing

La question de comment faire une campagne emailing n’est jamais déconnectée de la définition du meilleur moment pour la lancer. D’une part, des rythmes commerciaux organisent l’année en temps forts. Lancement des soldes, fêtes du calendrier, période de vacances influent sur l’activité de votre société. D’autre part, le degré de disponibilité des destinataires varie en fonction de la semaine. Sur le quand du comment faire son mailing, l’envoi entre 7h30 à 8h30 permet d’atteindre les internautes sur leur smartphone durant le trajet au travail. Comme éviter le lundi permet de ne pas surcharger les professionnels le jour des réunions de début de semaine.